Scènes de diabète

La web saynète du mois de Décembre 2017

Clara Botte « Rose »

Les complications du diabète qui touchent les pieds sont liées à la baisse de sensibilité des nerfs de contact, empêchant la perception des petites blessures ou anomalies du pied (cor, durillon, fissure, crevasse, mycose...), lesquelles finissent par s'amplifier et s'infecter... avec un risque d'amputation.
A l'origine d'une plaie infectée ou d'une gangrène, il y a le plus souvent : une blessure : une chaussure neuve, un ongle mal taillé ou un durillon ou "le mal perforant plantaire", véritable complication spécifique de la neuropathie.
Il est admis que 10% des diabétiques courent un risque d'amputation. On dénombre chaque année, en France, près de 10 000 amputations dues aux complications du diabète. On sait qu'un grand nombre de ces amputations pourrait être évité par plus de prévention, un diagnostic précoce et des soins appropriés.
RoseRose

L'actrice

Clara a commencé sa formation à l’ESRA, une école d’audiovisuel. Après des études de cinéma, Clara voyage pendant un an notamment à Londres, Milan, Berlin, Istanbul, puis New York. Cette quête de l'évasion lui a appris à s’adapter aux différentes cultures. A son retour de New-York Clara s'inscrit au Cours Florent. Un coup de foudre pour le jeu scénique au service d'un texte qu'il convient de défendre avec passion. Aujourd’hui elle est en dernière année de formation et se prépare aux concours nationaux.

Colette Kraffe « Denise »

Le déni du dépistage est souvent dû à une maladie sans symptômes.
De nombreuses personnes ne sont diagnostiquées à l’occasion d’une complication de la maladie. Le diagnostic demeure ainsi souvent méconnu pendant une décennie entière.
De toutes les complications du diabète de type 1, le déni est la plus fréquente et c'est celle qui survient le plus rapidement. Impossible à prévenir, le type 1 est d’origine génétique la plupart du temps.
En revanche le diabète de type 2 concerne plus de 90 % des cas de diabète, et il progresse dramatiquement. Il survient plus souvent après 40 ans, mais peut parfois apparaître dès l’adolescence. Parmi les facteurs de risque : les habitudes alimentaires, le surpoids, l’obésité, le manque d’activité physique, le tabac, le stress, l’hérédité...
DeniseDenise

L'actrice

Colette auteur, comédienne et metteur en scène. De 95 à 2004, elle créé sa compagnie de théâtre Vea, adapte & met en scène des créations classiques et contemporaines. Elle tourne ses créations dans les alliances françaises d’Amérique du Sud pendant 15 ans en collaboration avec la compagnie Jean Gosselin et enchaine au Festival d’Avignon. À la télévision elle joue sous la direction d’Alexandre Laurent dans La Mante, sous la direction d’Arnaud Sélignac dans « Epreuve d’Amour ».
Elle a été récurrente sur la série « Mes amis mes amours mes emmerdes », « RIS, police scientifique» et « ZAK ».

La web saynète du mois de Novembre 2017

Eric Laugérias

Parrain 2017
Éric Laugérias est comédien, auteur, scénariste, metteur-en-scène, homme de radio.
Il a créé le Zérorama et le Vrai Journal aux côtés de Karl Zéro, puis la série « Blague à part » dont il jouait le rôle principal. il a joué entre autre, Monsieur Brun dans « César, Marius, Fanny » de Marcel Pagnol au Théâtre Antoine ; le rôle de l’accusé dans « Romance » de David Mamet au Tristan Bernard, le rôle masculin principal dans « Goodbye Charlie » à la Michodière ; Gaston, dans « Le nombril » de Jean Anouilh à la Comédie des Champs-Elysées et le rôle principal de « Dis-moi oui ! » de Louis-Michel Cola à la Gaité-Montparnasse et au Petit-Mathurins.
ÉricÉric

Éric

En 2014, il a créé « On n’arrête pas la connerie ! », spectacle consacré aux textes et aux chansons de Jean Yanne au Petit Montparnasse.
Il est le partenaire de Chantal Ladesou dans « Nelson » au théâtre de la Porte Saint Martin. Durant les étés 2015 et 2016, il est le héros maladroit de « La folle évasion » au Théâtre de la Gaité-Montparnasse, m-e-s par Eric Métayer. Il vient de jouer « Euréka ! » de JP Bathany, au Théâtre des Variétés, « La passation » de Ch. Mory, aux Feux de la Rampe et joue actuellement « Faisons un rêve » de Sacha Guitry, mis-en-scène et avec Nicolas Briançon.

Le saviez-vous ?

En plus des 4 millions de diabétiques connus, on estime qu’il y aurait 700 000 diabétiques qui s’ignorent en France, et 1,3 million de pré-diabétiques. Résultat, 400 nouveaux cas chaque jour en France sont déclarés... De nombreuses personnes ne sont diagnostiquées diabétiques qu’à l’occasion d’une complication de la maladie. Espace Diabète s’est donné pour mission de développer au cœur des pharmacies, lieux de passage, des pôles de suivi et de dépistage de risques dus au diabète et au pré-diabète.

UNE CAMPAGNE D’INTERPELLATION

Eric Laugerias a mis en scènes 7 web saynètes qui seront révélées sur les réseaux sociaux
Ces vidéos originales visent à sensibiliser le grand public sur deux points essentiels :
• Le déni du dépistage en l’absence de symptômes.
• La mauvaise observance du traitement chez les diabétiques, allant souvent de pair avec une hygiène
de vie mal adaptée à la pathologie.