Scènes de diabète

La web saynète du mois de Mars 2018

Céline Bony « Carla »

Il est possible de conjuguer diabète et vie professionnelle avec sérénité, en adaptant le traitement, en informant l'entourage professionnel et en respectant quelques règles
Quelques règles doivent être suivies dans le milieu professionnel : informer l'entourage professionnel de sa maladie et des symptômes de l'hypoglycémie et de l'hyperglycémie et communiquer la marche à suivre (établie au préalable avec le médecin) en cas de malaise. dans le cadre d'une activité sédentaire, ne pas omettre de faire de l'exercice, de surveiller son alimentation et de limiter les repas d'affaires parfois trop riches.
CarlaCarla

L'actrice

Céline travaille dans un groupement de pharmacien depuis 16 ans. Mais elle a toujours eu envie de faire du théâtre. A l’été 2010, elle décide de sauter le pas et de réaliser ses rêves. Elle s’est inscrite dans un cours de théâtre à Boulogne Billancourt. Ce qui lui a donné l’opportunité de jouer dans plusieurs pièces de théâtre telles que "Songes d'une nuit d'été" de Shakespeare ou "Après la pluie" de Sergi Belbel. Depuis 2014, Céline travaille à élargir ses compétences, notamment en suivant des cours d'improvisation.

Anne Gaelle Riccio « Julie »

En France métropolitaine, la prévalence du diabète gestationnel a tendance à augmenter. Elle était de 8% en 2012 contre 3,8% en 2004. A l’occasion de la Journée de la femme, Espace Diabète lance une campagne de sensibilisation au diabète gestationnel. Dans la majorité des cas, le diabète gestationnel disparaît à la naissance de l’enfant. Mais les femmes concernées par cette maladie pendant leur grossesse vivront toute leur vie avec cette épée de Damoclès au-dessus de leur tête, même si nombreuses sont celles qui négligent cette éventualité. Environ la moitié des femmes touchées par un diabète gestationnel développeront un diabète de type 2 dans les mois, voire les années, suivant la naissance de leur enfant. Mais une étude montre que moins d’une sur cinq effectue un bilan sanguin dans les six mois suivant l’accouchement. Alors qu'un dépistage est conseillé tous les un à trois ans pour prévenir un retour de la maladie.
JulieJulie

L'actrice

Anne Gaelle Riccio débute sa carrière d'animatrice en 1996 sur la chaîne MCM, puis sur M6 en 2003 où elle anime des émissions avec Laurent Boyer. En 2006, elle est aux côtés d'Olivier Mine pendant quatre ans pour Fort Boyard de France 2. En 2007, elle rejoint aussi le canapé rouge de Michel Drucker. Et depuis 2012, elle anime quelques émissions sur Gulli et NRJ12. Elle a récemment crée son blog : Création De Smile.

La web saynète du mois de Février 2018

Peggy Leray « Marie »

Bien que 95% des Français considèrent que le diabète est une maladie grave, selon un sondage réalisé par Opinion Way en mars 2016, seulement un Français sur trois se fait dépister.
Selon les dernières projections de l’Assurance maladie, le diabète qui frappait près de 3,7 millions de Français en 2015 devrait toucher 450 000 personnes supplémentaires d’ici à 2020. Les médecins estiment qu’il s’écoule en moyenne cinq à dix ans entre l’apparition des premières hyperglycémies et le diagnostic. Cinq à dix ans durant lesquels, il est possible d’agir afin de prévenir l’évolution de la maladie vers des complications plus graves.
N'attendez pas pour vous faire dépister dans un Espace Diabète : En deux minutes - Sans prise de sang et sans être à jeun - Résultats fiables
MarieMarie

L'actrice

Après avoir pris des cours d’Art Dramatique l’Ecole Florent, Peggy Leray part, étudier à Londres pour suivre un stage à l’Actor’s Studio. Elle décroche un Master II de coaching professionnel et devient Coach certifiée diplômée d’état. On la retrouve, dans des pièces, films et téléfilms à succès. Elle sera Emilienne aux côtés de Pierre Arditi dans un téléfilm de Jacques Santamaria, prochainement diffusé sur France 3. Son amour des mots se traduit par l’écriture de poèmes, profanes et sacrés déposés à la SACD. Un recueil de plus de 200 poèmes sera bientôt édité en vue d’un spectacle vivant.

La web saynète du mois de Janvier 2018

Leila Dane « Anissa »

La moyenne d’âge des diabétiques en France s’élève à 65 ans.
De nombreux changements physiologiques ont lieu avec le vieillissement et impliquent une prise en charge spécifique pour le diabète des seniors.
Les personnes âgées qui sont à risque de développer un diabète, ou qui ont déjà développé la maladie, peuvent ne pas présenter les symptômes classiques attendus.

Le diabète chez les seniors est de plus à prendre au sérieux car ceux-ci sont une population plus fragile. Ainsi le patient diabétique âgé peut souffrir de multiples pathologies associées telles que les maladies des yeux (glaucome, cataracte, DMLA), d’insuffisance rénale et/ou cardiaque ou encore de troubles psychiques et neurologiques (dépression, problèmes cognitifs, AVC).
AnissaAnissa

L'actrice

Depuis toute petite, Leila prend des cours de théâtre pour vaincre sa timidité. "Monter sur scène permet de se retrouver aussi face à soi même". Elle a joué des pièces à Tanger et Marrakech qu’elle co-écrit avec sa compagnie théâtrale. Aujourd’hui en France, elle joue dans des pièces du Cours Florent. Leila est passé de l’autre côté de la caméra, elle a récemment réalisé trois courts métrages qui ont été diffusés au NIKON Film festival, au Festival de Clermont Ferrand et de Cannes. Actuellement, Leila se consacre à la rédaction d’un long métrage qui devrait voir le jour fin 2018.

La web saynète du mois de Décembre 2017

Clara Botte « Rose »

Les complications du diabète qui touchent les pieds sont liées à la baisse de sensibilité des nerfs de contact, empêchant la perception des petites blessures ou anomalies du pied (cor, durillon, fissure, crevasse, mycose...), lesquelles finissent par s'amplifier et s'infecter... avec un risque d'amputation.
A l'origine d'une plaie infectée ou d'une gangrène, il y a le plus souvent : une blessure : une chaussure neuve, un ongle mal taillé ou un durillon ou "le mal perforant plantaire", véritable complication spécifique de la neuropathie.
Il est admis que 10% des diabétiques courent un risque d'amputation. On dénombre chaque année, en France, près de 10 000 amputations dues aux complications du diabète. On sait qu'un grand nombre de ces amputations pourrait être évité par plus de prévention, un diagnostic précoce et des soins appropriés.
RoseRose

L'actrice

Clara a commencé sa formation à l’ESRA, une école d’audiovisuel. Après des études de cinéma, Clara voyage pendant un an notamment à Londres, Milan, Berlin, Istanbul, puis New York. Cette quête de l'évasion lui a appris à s’adapter aux différentes cultures. A son retour de New-York Clara s'inscrit au Cours Florent. Un coup de foudre pour le jeu scénique au service d'un texte qu'il convient de défendre avec passion. Aujourd’hui elle est en dernière année de formation et se prépare aux concours nationaux.

Colette Kraffe « Denise »

Le déni du dépistage est souvent dû à une maladie sans symptômes.
De nombreuses personnes ne sont diagnostiquées à l’occasion d’une complication de la maladie. Le diagnostic demeure ainsi souvent méconnu pendant une décennie entière.
De toutes les complications du diabète de type 1, le déni est la plus fréquente et c'est celle qui survient le plus rapidement. Impossible à prévenir, le type 1 est d’origine génétique la plupart du temps.
En revanche le diabète de type 2 concerne plus de 90 % des cas de diabète, et il progresse dramatiquement. Il survient plus souvent après 40 ans, mais peut parfois apparaître dès l’adolescence. Parmi les facteurs de risque : les habitudes alimentaires, le surpoids, l’obésité, le manque d’activité physique, le tabac, le stress, l’hérédité...
DeniseDenise

L'actrice

Colette auteur, comédienne et metteur en scène. De 95 à 2004, elle créé sa compagnie de théâtre Vea, adapte & met en scène des créations classiques et contemporaines. Elle tourne ses créations dans les alliances françaises d’Amérique du Sud pendant 15 ans en collaboration avec la compagnie Jean Gosselin et enchaine au Festival d’Avignon. À la télévision elle joue sous la direction d’Alexandre Laurent dans La Mante, sous la direction d’Arnaud Sélignac dans « Epreuve d’Amour ».
Elle a été récurrente sur la série « Mes amis mes amours mes emmerdes », « RIS, police scientifique» et « ZAK ».

La web saynète du mois de Novembre 2017

Eric Laugérias

Parrain 2017
Éric Laugérias est comédien, auteur, scénariste, metteur-en-scène, homme de radio.
Il a créé le Zérorama et le Vrai Journal aux côtés de Karl Zéro, puis la série « Blague à part » dont il jouait le rôle principal. il a joué entre autre, Monsieur Brun dans « César, Marius, Fanny » de Marcel Pagnol au Théâtre Antoine ; le rôle de l’accusé dans « Romance » de David Mamet au Tristan Bernard, le rôle masculin principal dans « Goodbye Charlie » à la Michodière ; Gaston, dans « Le nombril » de Jean Anouilh à la Comédie des Champs-Elysées et le rôle principal de « Dis-moi oui ! » de Louis-Michel Cola à la Gaité-Montparnasse et au Petit-Mathurins.
ÉricÉric

Éric

En 2014, il a créé « On n’arrête pas la connerie ! », spectacle consacré aux textes et aux chansons de Jean Yanne au Petit Montparnasse.
Il est le partenaire de Chantal Ladesou dans « Nelson » au théâtre de la Porte Saint Martin. Durant les étés 2015 et 2016, il est le héros maladroit de « La folle évasion » au Théâtre de la Gaité-Montparnasse, m-e-s par Eric Métayer. Il vient de jouer « Euréka ! » de JP Bathany, au Théâtre des Variétés, « La passation » de Ch. Mory, aux Feux de la Rampe et joue actuellement « Faisons un rêve » de Sacha Guitry, mis-en-scène et avec Nicolas Briançon.

Le saviez-vous ?

En plus des 4 millions de diabétiques connus, on estime qu’il y aurait 700 000 diabétiques qui s’ignorent en France, et 1,3 million de pré-diabétiques. Résultat, 400 nouveaux cas chaque jour en France sont déclarés... De nombreuses personnes ne sont diagnostiquées diabétiques qu’à l’occasion d’une complication de la maladie. Espace Diabète s’est donné pour mission de développer au cœur des pharmacies, lieux de passage, des pôles de suivi et de dépistage de risques dus au diabète et au pré-diabète.

UNE CAMPAGNE D’INTERPELLATION

Eric Laugerias a mis en scènes 7 web saynètes qui seront révélées sur les réseaux sociaux
Ces vidéos originales visent à sensibiliser le grand public sur deux points essentiels :
• Le déni du dépistage en l’absence de symptômes.
• La mauvaise observance du traitement chez les diabétiques, allant souvent de pair avec une hygiène
de vie mal adaptée à la pathologie.